Génie industriel

Ingénieur sous statut apprenti génie industriel

La formation d'ingénieur par apprentissage  avec  le double statut étudiant-salarié est ouverte aux moins de 31 ans,  titulaires d'un des diplômes éligibles.

Le diplôme d'ingénieur en Génie Industriel de l'ISAT de l'université de Bourgogne en partenariat avec l'ITII Bourgogne est une formation habilitée par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI)  tournée vers l'Industrialisation, la Sûreté des Process & Maintenance et la Logistique Industrielle.

L'entreprise d'accueil est au coeur du dispositif de formation ; avec notre partenaire ITII Bourgogne, ce sont plus de 150 entreprises depuis près de 30 ans qui nous font confiance en tant qu'Entreprise Partenaire.

Plan de formation

La formation s'articule sur trois années : 36 mois à temps plein, hors congés légaux acquis par le salarié. Le principe est celui d'une alternance entre la formation académique principalement réalisée au sein de l'ISAT et la formation en entreprise, assurée dans l'entreprise d'accueil sous la direction du Maître d'apprentissage.

Formation académique :
1 800 heures de formation sur les trois années :

  • 800 h en sciences de l'ingénieur
  • 400 h en génie industriel
  • 340 h en management et anglais
  • 260 h en options Industrialisation ou Sûreté des Process et Maintenance ou Logistique Industrielle.

La formation est dispensée sur le Site Universitaire d'Auxerre, BP 16, Route des Plaines de l'Yonne, 89000 Auxerre.


Formation en entreprise : plus de 80 semaines réparties sur plusieurs séquences dont la dernière (9 mois consécutifs) est consacrée à une mise en situation globale de futur ingénieur en génie industriel. Suivant les besoins de l'apprenti, une partie des enseignements d'anglais est regroupée en un stage intensif de 4 semaines dans un établissement supérieur en Grande Bretagne.

  • 1e année :  24 semaines à Auxerre, 27 semaines en entreprise
  • 2e année :  21 semaines à Auxerre, 19 semaines en entreprise et 12 semaines de mission à l'étranger
  • 3e année :  14 semaines à Auxerre, 39 semaines en entreprise pour réaliser le projet de fin d'étude.

 

Questions à Thibault LARCHER, ingénieur diplômé en génie industriel de la promotion 2018, option Sûreté des Process et Maintenance

Pourquoi avoir choisi l'apprentissage ?
Après avoir réalisé un BTS en Maintenance Industrielle en alternance, j'ai proposé à mon entreprise d'accueil de prolonger ma formation en vu d'obtenir un diplôme d'ingénieur, cursus que je n'aurais pas suivi par l'enseignement continu classique. L'apprentissage m'a permis de comprendre la réalité du terrain et de pouvoir prendre en charge des projets concrets au sein de l'entreprise et tout cela en étant rémunéré. Ces éléments réunis, je me sentais prêt pour me lancer dans le monde du travail.

Pourquoi le génie industriel et option Sûreté des Process et Maintenance ?
Mon BTS étant axé sur la maintenance, il me paraissait logique de poursuivre sur cette voie en choisissant l'option Sûreté des Process et Maintenance. La maintenance me permet de m'épanouir totalement dans tous les domaines de l'entreprise, au niveau technique pour trouver des solutions adaptées à chaque installation, financier avec la gestion des budgets ou encore managérial pour diriger l'équipe projet sur la bonne voie pour atteindre notre objectif.

Que vous a  apporté la formation ?
La formation en études supérieures m'a permis de comprendre le fonctionnement de l'entreprise, sa gestion et comment l'intégrer vis à vis des différentes directives auxquelles l'entreprise est soumise aujourd'hui. Elle m'a aussi permis d'apprendre comment prendre les bonnes décisions mais aussi à me remettre moi-même en question pour savoir diriger correctement une équipe.

Quel est votre  premier poste ?
Après l'obtention de mon diplôme, mon entreprise d'accueil IKEA Industry France (spécialisée dans la fabrication de panneaux à particules) m'a proposé un CDI en tant d'Ingénieur Maintenance. Je travaille sur l'amélioration continue de notre process en trouvant de nouvelles solutions techniques permettant la fiabilisation de notre ligne de production.

Merci Thibault